AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 histoire aubrey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nazack Admin
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2013

MessageSujet: histoire aubrey   Mer 7 Jan - 18:52

aubrey lennox bushnell
I CAN MAKE EVERYTHING JUST FOR YOUR BEAUTIFUL EYES

Ϟ BLUE ROSES Ϟ SCÉNARIO
aubrey c'est ce gars-là, un gars qu'il est impossible de détester. la gueule d'ange, les yeux troublants, on fond devant lui. l'on connait son deuxième prénom lennox qu'à condition d'être proche ami avec lui, et c'est peu de dire qu'aubrey n'en possède peu. on l'aime monsieur bushnell, il fait trop craquer avec ses sourires parfaits et ses mauvaises blagues, on est obligé de l'aimer même. aubrey il a toujours été adulé par les filles, cet accent irlandais les faisait toutes fondre. mais aubrey il a découvert que seul les garçons attiraient son regard bleu depuis plusieurs années déjà et ne s'est jamais gêné de le dire. une vingtaine d'années depuis un trois novembre 1994 et se moquant totalement des études, aubrey il est toujours enfermé dans son salon de tatouages. mais au moins on sait où le retrouver à n'importe quelle merde. un lieu un peu miteux certes, mais le jeune homme n'a pas des masses quand il s'agit d'argent. aubrey s'y plait dans son endroit, sa cabane, son refuge, il peut étaler sa passion dedans. il a toujours été prodigieux depuis gosse, surtout quand il s'agissait de dessiner, alors les clients se font réguliers ; il est vraiment doué. c'est également dans ce lieu qu'il l'a rencontré aubrey ; qu'il a rencontré karl, il y a trois ans, son fiancé. un petit jeune, un blond mignon, qui assumait pas vraiment son homosexualité, mais aubrey c'est un grand bavard, une grand charmeur ; et comme un chien mignon, on l'adopte trop facilement. mais depuis quelques temps aubrey se rend compte que les sourires envers karl ne sont pas si sincères qu'il le voudrait, et merde. dire qu'ils avaient prévu de se fiancer officiellement dans peu de temps... alors pourquoi son cœur commençait-il à faire des siennes juste maintenant ? son cœur, tout comme lui, de vrais imprévisibles.

some questions
YOU HAVE TO KNOW SOME DETAILS ABOUT ME
(+) Dis moi, tu crois au bonheur ? / décris le: aubrey il y croit au bonheur, c'est un grand rêveur. à ses yeux, le bonheur ça ne s'achète pas, il est donné gratuitement dans de nombreux contextes, mais c'est à nous de l'attraper pour ne plus jamais le relâcher. et pour aubrey, le plus important dans le bonheur, c'est sûrement l'amour. aimer est un bien grand mot qui le fait sourire et le comble de gaieté, alors pour lui l'amour est sûrement la meilleure définition du mot bonheur.

(+) Qu'est ce qui te fait te sentir heureux ? heureux ? on a l'impression qu'aubrey l'est constamment. ce jeunot respire la joie de vivre à chaque instant. le sourire toujours flamboyant, les blagues pourries toujours présentes. mais aubrey est surtout heureux dans son salon ; son salon de tatouage où il peut exprimer son art sans contenu, sa passion du dessin qui se déverse sur les corps de ses clients.

(+) Si tu pouvais revenir en arrière, que changerais-tu ? si aubrey devait revenir en arrière, il changerait sûrement plusieurs détails de sa vie. bien qu'il soit encore jeune, certains regrets sont déjà présents. premièrement, son milieu familial ; aubrey, bien qu'il adore son père, voudrait revoir ne serait-ce qu'un seul instant le visage de sa mère. il s'en souvient trop vaguement, la dernière image qui marque sa mémoire est très ancienne. il souhaiterait la croiser un jour par hasard dans la rue et lui demander pourquoi elle a quitté sa famille du jour au lendemain sans raison, laissant son père crouler sous de multiples dettes financières. puis secondement, aubrey aimerait revenir sur certains de ses engagements, notamment un en particulier ; celui avec karl. aubrey pense être amoureux de lui, mais cet amour est-il toujours aussi grand et sincère que depuis le début ? se fiancer avec lui dans quelques mois, en a-t-il encore réellement envie ?

(+) Quel est le moment le plus heureux de ta vie & quel est ton pire regret? ce qui rend aubrey heureux dans sa vie, c'est sûrement se réveiller tous les matins et se rendre dans son salon de tatouages. se dire qu'encore aujourd'hui, il dessinerait sa passion avec les tatouages de ses clients. le pire regret dans la vie d'audrey, serait sûrement et encore la connaissance bien trop vague de sa mère. bien que l'histoire remonte à une quinzaine d'années, les raisons du, pourquoi avait-elle quitté leur famille sans rien dire, faisait parti de ses principales préoccupations.

chapter number one
LET ME TALK ABOUT ME AND MY LIFE
aubrey ouvre les yeux sur un univers qui ne lui est en rien inconnu. le visage fin, immobilisé et fatigué, entièrement étendu sur la longueur de la table. il sent le bois usé de son bureau rentrer dans ses poumons ; c'est étrangement agréable. l'odeur de clopes écrasées envahissant la pièce, le réveil avec douceur. aubrey est presque nostalgique. il sourit, puis relâche un tendre rire. encore une fois, il s'était endormi dans son salon. ça ne l'étonnait guère, puis l’enchantait presque dans le fond. c'était quasiment toujours la même chose depuis qu'il l'avait ouvert son salon, il y a à présent trois années. de plus, ça montrait également à quel point il aimait son métier, à quel point travailler sans relâche pour satisfaire ses clients plaisait à aubrey. dessiner des modèles, combler leurs attentes ; aubrey pourrait faire cela toute sa vie. pour un être humain normal, être heureux juste en faisant ce genre de métier, c'était sûrement un peu de la folie finalement. certes l'argent était l'une des raisons de l'ouverture du salon de tatouages, mais aubrey pourrait sûrement se contenter de tatouer le corps de ses clients gratuitement tellement il affectionnait sa passion du dessin. mais l'argent était malheureusement nécessaire afin de vivre tranquillement de la société. et la monnaie, c'est ce qui lui a toujours manqué à lui et son père.

aubrey faisait parti de ce genre de personnes qui naissent dans des familles aux moyens financiers faibles. mais aubrey loin d'être un garçon capricieux ne s'en était jamais plaint. ses parents lui avaient adressé beaucoup d'amour et d'affection pendant son enfance et il s'en était toujours parfaitement contenté. c'est également grâce à leur éducation qu'aubrey n'en voulut pas à sa mère lorsque celle-ci s'enfuit de leur vie, de leur petite maison en irlande, du jour au lendemain sans raison, alors qu'il n'était encore qu'un enfant. seul un morceau de papier laissé, avec inscrit : « je vous aime. » sa mère les avait abandonné certes, mais elle avait toujours été une femme aimante et attachante, alors l'acte ne paraissait absolument pas doté d'un sentiment mauvais. mais c'est aussi à cette époque que son père s'écroula sous de nombreuses dettes, le départ de son épouse l'ayant beaucoup trop affecté. et contrairement à la plus part des jeunes de son âge, aubrey ne s'était jamais laissé abattre par la pauvreté et n'était pas devenu un vieux délinquant des rues. alors, son père et lui prirent la décision de partir en destination de bloomsfield ; recommencer leur vie et oublier leur passé miséreux semblait la meilleure chose pour eux. et c'est ainsi, vers l'âge de seize ans, qu'aubrey ouvrit son petit salon de tatouage dans le centre de la ville, beaucoup plus doué dans le dessin, que dans ce domaine barbant et ennuyant qu'est les études.


chapter number two
LET ME TALK ABOUT ME AND MY LIFE

l'argent ne fait pas le bonheur, est certainement la définition qui correspond le plus à sa personnalité. aubrey il est toujours souriant, même quand ça va pas. aubrey, c'est une belle et bonne personne. il estime qu'aider autrui au moindre problème est une chose banale, voir évidente. que ce soit dans son trou perdu de naissance en irlande ou à bloomflied, aubrey ça a toujours été un gars populaire. ce mec dont tout le monde parle, que tout le monde aime ; sa fraîcheur, sa vivacité, son talent, on voudrait les lui voler. puis même, aubrey c'est un grand orateur, un putain de séducteur dans l'âme. il a toujours cette parole drôle, ce mot qui fait craquer et laisse séduire quiconque en quelques secondes. puis c'est comme ça que de nombreuses filles ont craqué pour lui ; tout aussi beau de l'extérieur que de l'intérieur, l'idéal masculin mais à un détail près. au plus grand regret de ses dames, aubrey a plusieurs fois essayé avec celles-ci, mais rien n'a y fait, aubrey il aime indéniablement les garçons. il peut pas s'empêcher de craquer pour eux, c'est plus fort lui. toutes ses pensées canailles sont dirigées vers les physiques musclés et les abdominaux apparaissant, ainsi est la vie. jeune lorsqu'il fit la découverte de son homosexualité, l'extraverti et blagueur qu'est aubrey ne put s'empêcher de le crier sur tous les toits et de s'en amuser avec les filles qui l'ignorait ; relâchant délicatement la bouche pulpeuse de la belle blonde assisse sur ses genoux, aubrey lui caressa la joue d'un doigt et lui dit d'un air railleur « j'ai bien aimé t'embrasser laura, si c'est bien ainsi que tu te nommes. mais, je suis dans le regret de t'annoncer que mes lèvres charnues ne sont destinées qu'aux hommes viriles ; je suis gay laura. » mais c'est également grâce à cette révélation qu'il fit la connaissance de karl. karl weber, son actuel fiancé. aubrey avait aimé karl dés le premier regard. les cheveux blonds, les yeux océans, la gueule d'ange qui fait mal à voir, puis ce petit côté rebelle qui contrastait avec son physique. aubrey s'était facilement laissé tenter. deux années de moins qu'aubrey, karl était venu à son salon se faire tatouer, histoire d'emmerder ses parents trop collant, histoire de dire merde au monde en général. mais l'attirance s'était faite facilement. karl venait de plus en plus au salon et aubrey comprit rapidement son timide jeu de séduction. il vint régulièrement se faire tatouer ; encore un ici et un autre par là. puis à force de venir dans sa boite, karl finit par lui avouer qu'il avait des sentiments à l'égard d'aubrey. et gentil comme il est, aubrey accepta sans regret.


chapter number three
LET ME TALK ABOUT ME AND MY LIFE

maintenant fiancé à karl depuis trois ans, aubrey s'était lancé dans l'achat d'une bague de fiançailles pour officialiser leur relation. cependant, il ne pouvait affirmer avec certitude que ses sentiments étaient toujours aussi forts qu'au début de leur relation. voir la bouille de karl le faisait craquer et sourire, mais il le ressentait inévitablement dans son cœur : un éloignement, c'était plus comme avant. embrasser karl ne lui faisait plus autant d'effet, un sentiment de répétition s'était installé entre eux. ses sentiments envers lui s’effaçaient peu à peu malgré lui et aubrey en ignorait les raisons. à force de plusieurs bijouteries en quête de sa bague, dans lesquelles il ne trouva pas son bonheur, il finit par rentrer dans une au hasard, celle qui se situait à quelques mètres de lui ; la dernière et il rentrerait chez lui après, même s'il n'avait pas trouvé la bague. aubrey rentra dans la boutique, sobre mais accueillante. il entendit discrètement l'un des employés s'adresser à un autre afin de le servir, et pendant ce temps aubrey regarda le bout de ses chaussures, les deux mains dans son manteau, ne trouvant rien de mieux à faire. il entendit une voix tendre lui parler. « vous cherchez quelque chose en particulier? » troublé par son timbre doux, aubrey marqua un temps avant de finalement relever la tête et planter fermement ses yeux dans ceux du vendeur. une couleur idyllique, parfaite. aubrey craquait déjà, mais lui répondit d'une voix ferme : « en fait, je suis à la recherche d'une bague de fiançailles. » la déception du vendeur ne put échapper aux regards perçants d'aubrey et il ne put que sourire face à cette réaction : « voici les modèles que je possède. elle préfère les gros cailloux, ou sinon quelque chose de plus subtil? » à l'entente du pronom elle, aubrey ne peut que relâcher un raffiné mais taquin rire à son encontre. « en fait, ce sera un fiancé... » finit-il par lui avouer, gentiment moqueur. aubrey vit les yeux du jeune homme s’ouvrirent de stupeur et d'affolement ; ses yeux qui commençaient peu à peu à l'obséder de par leur fascinante beauté. « oh désolé! je... voici ce que j'ai pour les hommes! » enchaîna le brun rapidement, sous l'angoisse. audrey commença donc à regarder les bagues, mais visiblement, il était peu absorbé par celles-ci. son intérêt se portait uniquement qu'au sublime vendeur prostré devant lui et il ne pouvait s’empêcher de lui jeter de rapides coups d’œil de temps à autres. le sublime vendeur continua dans sa lancée, tandis qu'aubrey lui montrait son choix final sans s'y intéresser. « alors je fais la facture à quel nom? » joueur qu'est aubrey, il s'amusa à accentuer son accent irlandais dans sa réponse afin de la rendre plus mystérieuse : « aubrey. » et le premier sourire du vendeur naquit enfin sur ses lèvres d'or. « alors félicitations aubrey... » renchérit-il d'un air plus que déçu et frustré. et aubrey voyant précisément le manque de discrétion complètement craquant du brun, aubrey lui demanda doucement, captivé : « quel est ton nom? » encore un léger sourire en coin sur monsieur beauté, et il finit par répliquer. « abriel » à l'écoute de son beau prénom, aubrey lui tourna le dos pour se diriger vers la porte. mais toujours dans son jeu de séduction, aubrey se retourna au dernier moment, pour lui balancer enjôleur et séducteur : « bonne journée et à bientôt, abriel richardson... » aubrey sortit du magasin, le cœur palpitant, l'âme bouleversée. son délicieux nom résonnait dans sa tête et audrey sut d'avance qu'il ne comptait pas laisser tranquille ce vendeur irrésistible de sitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nazack-test.fr1.co
 

histoire aubrey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: shut up :: Votre 1er forum
-